top of page
Les Plafonds

Le Grand salon 

Le plafond de ce salon est plus récent que les autres, il est signé "Léon Brey - Vincendeau - AUG 1892". Léon Brey, passé par les Beaux-Arts, contribua à la restauration et l'embellissement de beaucoup d'édifices entre Paris et la Touraine dont le château de Jallanges, il dessina également le plafond du salon billard.

Les lustres étaient descendu plusieurs fois par jour afin de changer les bougies qui éclairaient les pièces (avant l'arrivée de l'électricité) par un système caché dans les boiseries. 

Le salon doré et la salle à manger

Les autres plafonds, dit "à la française" appartiennent à la catégorie des plafonds à poutres et solives, qui sont fréquemment décorés d'armoiries et scènes en tout genres. L’héraldiste s’attache à trouver la place d’honneur du plafond, pour voir qui est le propriétaire des lieux, qui il a choisi d’honorer et quel est son réseau relationnel. Une époque ou le moindre dessin, signe ou écrit avait un sens caché ou non et pouvait informer son ou ses visiteurs. 

bottom of page